Nous offrons l’expédition gratuite pour tous les achats de 60 $ et plus. Magasinez maintenant, payez plus tard avec Afterpay. En savoir plus.
Banner - L’Institut Marsha P. Johnson

L’Institut Marsha P. Johnson

Black trans lives matter

Dans le cadre de son engagement envers le mouvement Black Lives Matter, Lush fait équipe avec 12 organismes au centre du mouvement pour soutenir les activistes sur le terrain. Nous appuyons également des organismes ayant des objectifs à moyen et à long terme pour mettre fin à la brutalité policière et au racisme systémique.

Ces organismes travaillent sur des initiatives communautaires pour mettre fin au danger et à la violence, encouragent la communauté Noire à voter, défendent la santé et les droits des personnes Noires trans et donnent une voix aux jeunes activistes et organisateur.ice.s Noir.e.s.

Nous avons eu la chance de nous entretenir virtuellement avec l’Institut Marsha P. Johnson pour discuter des enjeux auxquels fait face la communauté Noire trans aux États-Unis aujourd’hui.

L’Institut a été fondé en 2019 en réponse aux meurtres de femmes Noires et racisées trans. Ces actes de violence sont reliés à l’exclusion de ces femmes des enjeux sociaux comme la justice raciale, la justice de genre, les droits reliés à la procréation et la violence par arme à feu. L’organisme a été nommé en l’honneur de Marsha P. Johnson, une activiste, artiste et survivante qui s’identifiait en tant que drag queen.

Quelle est la mission de l’Institut?

Marsha était une figure importante des émeutes de Stonewall en 1969. Jusqu’à maintenant, une grande partie de ce que nous savions sur elle provenait de témoignages de gens qui ne lui ressemblaient pas ou qui avaient un vécu différent du sien. Maintenant que la transitude (le fait d’être trans) est de plus en plus reconnue en société, il existe un besoin d’introduire l’Institut aux personnes Noires trans qui résistent, se battent pour survivre et cherchent à entrer en contact avec leur communauté.

Quel est la mission de l’Institut?

L’Institut vise à protéger et à défendre les droits des personnes Noires trans en organisant, en défendant et en créant une communauté internationale pour guérir, développer un leadership transformateur et promouvoir le pouvoir des personnes Noires trans avec ces dernières et avec celleux qui s’engagement à démanteler la suprématie blanche sous toutes ses formes. Nous voulons aussi nous réapproprier la figure de Marsha P. Johnson et placer sa vie et son héritage en relation avec les personnes Noires trans.

Le MPJI lutte pour protéger les droits des personnes Noires trans et se réapproprier l’héritage de Marsha P. Johnson.

Des manifestants au rassemblement de 2015 à Brooklyn brandissent des pancartes honorant l’activiste légendaire Marsha P. Johnson.

Conversation avec Elle Hearns, directrice administrative du MPJI

Voici ce qu’Elle Hearns a déclaré sur la violence vécue par les personne Noires trans et ce que fait l’Institut pour les aider :

 

Le racisme envers les Noir.e.s, la transphobie et la violence structurelle forment une combinaison dévastatrice.

Les personnes Noires trans font face à un taux de discrimination parmi les plus élevés au sein de la communauté trans. Au cours des cinq dernières années, les meurtres et autres actes de violence envers les personnes Noires trans sont passés de méconnus à médiatisés, grâce à notre militantisme et à celui d’autres activistes.

L’Institut Marsha P. Johnson s’emploie à favoriser le dialogue, le développement communautaire et les possibilités grâce à un engagement politique à l’égard de projets de loi comme The Marsha P. Johnson Safety and Wellness Act. Nous espérons que ce projet de loi sera un modèle adopté au niveau local pour améliorer la vie des personnes Noires trans.

Les bourses complémentent les revenus des artistes trans et allègent le fardeau de la transphobie vécue dans les espaces artistiques. Elles offrent aussi la possibilité de former de nouveaux et nouvelles organisateur.ice.s dans le Sud et le Midwest. Notre travail consiste à prendre soin des gens et de la communauté dans son ensemble. Récemment, nous avons concentré nos efforts sur l’aide pour répondre à la Covid-19. Nous avons recueilli suffisamment d’argent pour fournir 500 $ à 100 personnes Noires trans pour les aider à répondre à leurs besoins fondamentaux..

La prise de conscience actuelle et l’indignation collective suscitées par les récents actes de violence sont encourageantes, mais il est important de souligner les autres violences auxquelles font face les membres de notre communauté, comme le manque d’accès au logement, à l’emploi et aux soins de santé. Il y existe des inégalités structurelles qui alimentent ces problèmes. Il est important que les gens sachent ce qui s’est passé avant que ces personnes ne soient assassinées, et pas seulement après. Il y a une myriade d’expériences brutales qui se sont produites auparavant. C’est là que se produit la véritable interruption.

Continuez de redistribuer les ressources et de faire de la place pour une pluralité d’expériences. Assurez-vous que les ressources et l’argent soient alloués de manière à répondre aux besoins des personnes Noires trans. Visitez notre site Web pour en savoir plus et pour faire un don.

Crédit photo : Serichai Traipoom