L’expédition terrestre gratuite est de retour pour les commandes de plus de 50 $
Banner - L’importance de la fierté

L’importance de la fierté

Plus que des partys et des parades

Juin est le mois de la fierté. Un mois rempli d’événements flamboyants et divertissants pour célébrer la communauté queer.

Toutefois, certaines personnes contestent encore la raison d’être de ces festivités. Par exemple, on entend souvent « Pourquoi est-ce qu’on a encore besoin de la fierté gaie? » Ces gens pensent que la communauté LGBTQ2+ a déjà atteint l’égalité et que la fierté est simplement une excuse pour se déguiser et faire la fête. La fierté, c’est bien plus que des parades et des partys : c’est l’occasion de commémorer le passé, de resserrer les liens entre les membres de la communauté et de garder espoir. La fierté est aussi importante de nos jours qu’auparavant.

Commémorer le passé

Le 28 juin 1969, au petit matin, la police a fait une descente au Stonewall Inn, un lieu de prédilection de la communauté gaie et trans à Manhattan. À l’époque, les établissements queer faisaient l’objet de descentes policières homophobes et transphobes environ une fois par moi. Cette fois-ci, les clients du Stonewall Inn ont décidé qu’ils en avaient assez de se faire persécuter et se sont défendus, provoquant ainsi une manifestation d’une semaine pour les droits de la communauté LGBTQ2+. Les émeutes ont lancé un mouvement pour l’égalité des droits; les organismes, les publications et les événements de défense des droits des personnes LGBTQ2+ se sont rapidement organisés et mobilisés.

Le 18 juin 1970, un rassemblement baptisé « Christopher Street Liberation Day » a marqué le premier anniversaire des émeutes de Stonewall. En même temps, les premières parades de la fierté gaie ont eu lieu à Los Angeles et à Chicago et plus de 15 autres villes américaines et européennes ont emboîté le pas en organisant leur propre marche au cours des deux années suivantes. Les émeutes de Stonewall ont joué un rôle clé dans la lutte contre l’homophobie et la transphobie aux États-Unis. Le mois de juin est le moment d’honorer et de commémorer les braves personnes qui ont milité pour les droits dont nous jouissons aujourd’hui.

La fierté célèbre toutes les identités de genre et orientations sexuelles

Pride celebrates all identities and loves.

Libre d’être soi-même?

Depuis Stonewall, nous avons fait d’importants progrès en matière des droits des personnes LGBTQ2+. Elles ont maintenant le droit de se marier, d’adopter des enfants et d’être protégées contre les crimes haineux. Toutefois, il reste encore beaucoup de travail à faire. Bien que les droits de la communauté LGBTQ2+ soient protégés par la loi, il n’en demeure pas moins qu’être LGBTQ2+ peut être une expérience dangereuse, effrayante et isolante.

Les données du FBI révèlent un taux alarmant de crime haineux envers la communauté LGBTQ2+. En 2016, les autorités policières ont signalé 1 218 crimes haineux basés sur l’orientation sexuelle et 130 crimes haineux basés sur l’identité de genre.

Les problèmes auxquels fait face la communauté LGBTQ2+ ne se limitent pas aux générations précédentes : les jeunes LGBTQ2+ âgés de 13 à 17 ans sont deux fois plus à risque d’agressions physiques et 92 % d’entre eux admettent être exposés à des commentaires négatifs concernant leur communauté, dont 68 % proviennent de représentants élus.

Il n’est donc pas étonnant que les personnes LGBTQ2+ ressentent souvent de la honte ou de la peur à cause de leur identité de genre ou de leur orientation sexuelle.

L’importance de la fierté

Pour de nombreuses personnes LGBTQ2+, la fierté représente une rare occasion d’être soi-même et d’aimer librement parmi des milliers de personnes partageant les mêmes valeurs. Lors des célébrations de la fierté gaie, il est possible d'être affectueux avec son partenaire en public et de vivre sa véritable identité de genre, et ce, sans jugement.

Les festivités de la fierté représentent également une lueur d’espoir pour les jeunes LGBTQ2+, dont 70 % ont signalé avoir ressenti du désespoir et avoir eu l’impression de n’être bon.ne.s à rien au cours de la dernière semaine. Pour les gens qui vivent dans la peur et la honte en raison des valeurs de leur famille ou de leur école, la fierté est un signe que les choses peuvent s’améliorer et qu’ils ne sont pas seuls. Il existe d’innombrables manières d’être queer et aucune n’est meilleure que l’autre. Tout le monde mérite de l’amour, du respect et de la solidarité.

C’est le pouvoir de la fierté.