Banner - L’importance de la fierté

L’importance de la fierté

Plus que des partys et des parades

Juin est le mois de la fierté. Habituellement, c’est un mois rempli d’événements flamboyants et divertissants pour célébrer la communauté queer. Le déconfinement ne faisant que commencer, de nombreux endroits ne pourront organiser les traditionnels défilés. Au lieu de fêtes dans les rues, nous assisterons à des célébrations et des conversations en ligne. Et jusqu’à ce que nous puissions tous nous rassembler à nouveau, nous pouvons profiter de ce mois pour nous souvenir, développer un esprit communautaire, écouter, éduquer et militer pour le changement.

Commémorer le passé

Le 28 juin 1969, au petit matin, la police a fait une descente au Stonewall Inn, un lieu de prédilection de la communauté gaie et trans de Manhattan. À l’époque, les établissements queer faisaient l’objet de descentes policières homophobes et transphobes environ une fois par moi. Cette fois-ci, les clients du Stonewall Inn ont décidé qu’ils en avaient assez de se faire persécuter et se sont défendus, provoquant ainsi une manifestation d’une semaine pour les droits de la communauté queer. Les émeutes ont lancé un mouvement pour l’égalité des droits; les organismes, les publications et les événements de défense des droits des personnes queer se sont rapidement organisés et mobilisés.

Des enjeux amplifiés

Depuis Stonewall, nous avons fait d’importants progrès en matière des droits des personnes queer. Elles ont maintenant le droit de se marier, d’adopter des enfants et d’être protégées contre les crimes haineux. Toutefois, il reste encore beaucoup de travail à faire. Il n’en demeure pas moins qu’être une personne queer peut être une expérience dangereuse, effrayante et isolante, particulièrement en temps de pandémie.

Nous devons comprendre et aborder les problèmes auxquels de nombreuses communautés queer, en particulier les personnes trans racisées et les personnes à faible revenu, ont été confrontées pendant la pandémie de Covid-19, notamment la discrimination sur le lieu de travail, les taux de chômage plus élevés et l’accès limité ou inexistant aux soins de santé. Mara Keisling, directrice générale du National Center for Transgender Equality, s’est entretenue avec nous l’année dernière et nous a expliqué comment la pandémie a eu un impact disproportionné sur les membres de la communauté trans en raison des échecs systémiques et de la discrimination. Nous nous sommes également entretenus avec LaLa Holston-Zannell, responsable de la campagne pour la justice trans de l’American Civil Liberties Union (ACLU), pour discuter des droits des personnes trans et des moyens de soutenir les personnes trans Noir.e.s.

S’exprimer pour ce qui est juste!

Un groupe de personnes se tient à l’extérieur. Une personne porte un drapeau de la fierté et parle dans un mégaphone.

Agissons

Maintenant que la pandémie tire à sa fin, nous envisageons l’avenir avec un optimisme prudent. Nous devons continuer à soutenir, défendre et élever les communautés queer dans la culture et, en ce qui concerne la législation, nous devons redoubler d’efforts.

Aux États-Unis, nous pouvons agir en soutenant The Equality Act (la Loi sur l’égalité). En vertu de la loi fédérale, cette législation d’envergure interdira la discrimination en milieu de travail en matière d’orientation sexuelle et d’identité de genre. Elle a été adoptée par la Chambre des représentants et passe maintenant au Sénat. Chez Lush, nous avons rejoint la Business Coalition for the Equality Act et nous espérons que vous agirez en demandant à votre sénateur.trice de soutenir la loi sur l’égalité.

Cette année, nous ne ferons peut-être pas tous la fête avec nos ami.e.s ou ne défilerons pas dans les rues pour célébrer la Fierté, mais nous pouvons utiliser ce temps pour agir. Nous pouvons faire une pause et nous souvenir du chemin parcouru, nous éduquer, écouter les autres et agir pour mettre fin aux pratiques discriminatoires et à la discrimination systémique et nuisible. C’est le pouvoir de la fierté.