Banner - Les droits des personnes trans sont des droits fondamentaux

Les droits des personnes trans sont des droits fondamentaux

Les personnes trans et non binaires sont nos voisines, nos amies, nos collègues et nos camarades de classe.

Des millions d’adultes dans le monde s’identifient comme trans ou non binaires; il y a de bonnes chances que vous connaissiez une personne trans sans même le savoir. Le terme « trans » désigne les personnes dont l’identité de genre diffère de celle qui leur a été assignée à la naissance. Les personnes trans méritent les mêmes droits et libertés que tout le monde, mais subissent plus de discrimination que n’importe quelle communauté en matière des droits de la personne.

2017 a été qualifiée de « pire et meilleure année pour les personnes trans » aux États-Unis et au Canada. Malgré les victoires politiques, la représentation accrue des personnes trans dans les médias et l’avancement de nouvelles politiques visant à protéger les droits des personnes trans, ces dernières sont encore confrontées à de la discrimination dans des sphères fondamentales de leur vie quotidienne : le droit de ne pas être victime de violences ou de harcèlement, d’avoir un endroit pour vivre et de trouver un emploi.

Mauvais traitements et violence

En 2017, au moins 300 personnes trans ont été assassinées, dont au moins 26 en Amérique du Nord. Selon le United States Transgender Survey, près de la moitié des personnes trans ont été agressées sexuellement, et ces chiffres ne représentent que les cas ayant été déclarés et ayant fait l’objet d’une enquête. Ces taux sont encore plus élevés chez les personnes trans racisées.

Accès au logement

Avoir un endroit stable et sécuritaire où se loger est un besoin vital. Malheureusement, une personne trans sur quatre ayant répondu au U.S. Transgender Survey affirme avoir été victime de discrimination ou d’instabilité résidentielle, notamment l’expulsion ou le refus à un logement en raison de son identité de genre.

L’itinérance est un enjeu important auquel font face les personnes trans; une personne sur trois a vécu en situation d’itinérance au cours de sa vie. Le rejet par la famille, la discrimination et la violence ont contribué aux taux d’itinérance anormalement élevés dans la communauté trans.

Emploi

Notre milieu de travail devrait être un endroit sécuritaire et tolérant. Néanmoins, la violation de la vie privée, le harcèlement et la violence sexuelle et physique en milieu de travail sont plus fréquents chez les personnes trans. Certaines personnes trans se font refuser un emploi simplement en raison de leur identité, et d’autres se tournent vers le travail du sexe et le trafic de stupéfiants pour échapper à la pauvreté et au chômage. Plus de 25 % des personnes trans ont perdu leur emploi pour cause de transphobie et plus de 75 % avouent avoir été victimes de discrimination en milieu de travail. C’est inacceptable.

Comment être un allié?

Il y a de nombreuses manières d’être un allié des personnes trans, en commençant par sensibiliser le public aux problèmes auxquels fait face la communauté trans. Une bonne façon d’être un allié est d’être respectueux, ouvert d’esprit et attentif aux défis que vivent les autres. Lorsque vous vous renseignez sur les communautés marginalisées et leurs enjeux, vous pouvez soutenir leur militantisme pour l’égalité et le respect de leurs droits fondamentaux et de leur dignité.

Pour en savoir plus sur les enjeux auxquels font face les personnes trans, visitez le National Center for Transgender Equality et le Centre canadien de la diversité des genres et de la sexualité.