Nous offrons l’expédition gratuite pour tous les achats de 50 $ et plus. Magasinez maintenant, payez plus tard avec AfterPay. En savoir plus.
Banner - L’agriculture régénératrice au Pérou

L’agriculture régénératrice au Pérou

Cultiver en collaboration

L’agriculture régénératrice est une pratique agricole qui consiste à laisser la terre dans un état plus riche, plus diversifié et plus résilient qu’avant la culture.

Le Pérou est l’un des nombreux pays où Lush collabore avec les agriculteurs locaux pour créer et maintenir des terres agricoles qui améliorent la biodiversité, la couche arable, le cycle de l’eau et l’écosystème en général.

Chacun de nos projets d’agriculture régénératrice a trois objectifs communs :

1. Planter plus d’arbres

2. Mettre plus d’argent dans les poches des agriculteurs et des ouvriers

3. Bâtir une entreprise éthique qui peut produire des ingrédients de source 100 % transparente

Pour commencer, nous allons faire pousser et récolter trois cultures principales dont nous tirons certains ingrédients qui vont dans nos produits préférés, notamment le bois de rose, l’huile de noix du Brésil et le beurre de cupuaçu.

Pourquoi le Pérou?

Au Pérou, environ 1 100 mètres carrés de forêt sont abattus chaque année, dont 80 % illégalement. La déforestation nuit plus qu’aux arbres et à la faune péruvienne : elle cause également près de la moitié des émissions de gaz à effet de serre du pays. À l’échelle mondiale, la déforestation et la dégradation des terres sont la deuxième source la plus importante de dioxyde de carbone, après les combustibles fossiles.

Pour lutter contre la déforestation, nous avons lancé l’un de nos plus récents projets agricoles au cœur de la jungle amazonienne : une ferme de 200 hectares établie en 2018. Nous y avons mis en place un système agroforestier riche et varié, où l’on retrouve notamment du bois de rose. Nous espérons un jour y cultiver plus de 16 000 arbres parsemés d’autres cultures diversifiées comme du cupuaçu. Plus de 40 % de ces cultures ne seront pas transformées en ingrédients; elles servent seulement à promouvoir la biodiversité.

Pourquoi le bois de rose, les noix du Brésil et le cupuaçu?

À cause de l’abattage non contrôlé dans les années 80 et 90, le bois de rose est maintenant une espèce en danger de disparition. La culture, la récolte et l’exportation du bois de rose sont maintenant fortement réglementées; c’est pourquoi nous avons décidé de prioriser cette espèce indigène importante.

Les prochaines cultures sur notre liste sont l’huile de noix du Brésil et le beurre de cupuaçu. Nous espérons commencer à en produire sur notre nouveau site de traitement cette année. En attendant que la plantation et les récoltes soient terminées, nous achèterons les matières premières chez des agriculteurs locaux qui partagent nos valeurs. La ferme commencera à produire des noix de cupuaçu et du bois de rose d’ici quatre à cinq ans et la production de noix du Brésil commencera quelques années plus tard.

L’avenir de notre ferme régénératrice

En 2019, nous souhaitons acquérir 2000 hectares de région forestière prêtés par le gouvernement pour améliorer la gestion des terres. Nous espérons y cultiver des noix du Brésil qui pourraient répondre à 90 % de nos besoins d’approvisionnement tout en créant un couloir biologique d’une importance primordiale pour la protection de divers grands félins, primates, oiseaux et reptiles.