Nous offrons l’expédition gratuite pour tous les achats de 60 $ et plus. Magasinez maintenant, payez plus tard avec Afterpay. En savoir plus.
Banner - PangeaSeed Foundation

PangeaSeed Foundation

Protéger les océans grâce à l’artivisme

Cet article est une contribution de la PangeaSeed Foundation, un partenaire du Charity Pot qui travaille à protéger les océans grâce à l’artivisme.

« Le rôle de l’artiste est de rendre la révolution irrésistible. » –Toni Cade Bambara

La PangeaSeed Foundation est un OBNL engagé à l’échelle mondiale. Situé à Hawaii, l’organisme est à l’intersection de la culture et de l’environnementalisme pour promouvoir la conservation des océans. Grâce à la science, l’éducation et les arts, nous souhaitons unifier et rassembler des gens partout dans le monde, ouvrir un dialogue, favoriser l’échange d’idées et développer une meilleure compréhension globale de notre lien avec nos océans.

Nous sommes la PangeaSeed Foundation

La PangeaSeed Foundation a été créée par nécessité. Lorsque nous avons fondé l’organisme, le domaine de la conservation était assez binaire : majoritairement soit conservateur, soit militant. Aucune de ces approches ne nous attirait; et si nous devions consacrer notre temps et notre talent collectifs à ces enjeux, nous voulions que notre communauté, nos ami.e.s et notre famille puissent voir les océans comme nous le faisons.

Nous sommes passionné.e.s par l’art et nous croyons en sa nature transcendantale; c’est pourquoi nous avons entrepris de réinventer la manière dont nous percevons et nous intéressons aux océans. Il s’agit d’un langage universel qui ne discrimine pas selon la culture, la religion, le genre ou le statut socioéconomique, ce qui nous permet de dépasser les limites.

Historiquement, le discours sur la conservation marine a souvent pris place dans des cercles privilégiés, des salles de conférences et dans le domaine de la recherche. Une grande partie de la population est exclue de ces conversations importantes auxquelles tout le monde devrait participer. Depuis des générations, l’art public est utilisé comme vecteur de révolution, voix pour les sans-voix et moteur de changement. Il est démocratique, collaboratif et gratuit. Nous croyons que cela en fait le moyen parfait pour venir à la rencontre des gens, engager une conversation et nous unir, comme l’océan unit toutes les formes de vie. Puisque peu de gens peuvent mettre un masque de plongée et réellement voir ce qui se cache sous les vagues, nous espérons être en mesure de partager la beauté (et la détresse) de l’océan avec un public très large.

Sea Walls: Artists for Oceans

Sea Walls: Artists for Oceans un programme d’art public novateur de la Fondation qui apporte les océans dans les rues du monde entier. En collaborant avec un réseau mondial d’artistes contemporains de divers milieux, nous créons des murales et des œuvres d’art publiques à grande échelle pour mettre en lumière les problèmes environnementaux auxquels font face les océans. Depuis la création du programme en 2014, nous avons produit plus de 450 murales dans 17 pays, avec le soutien de plus de 300 artistes et des milliers de bénévoles.

En 2012, lors d’un voyage au Sri Lanka (un endroit touché par la surpêche des raies mantas et mobula), nous avons collaboré avec un organisme de conservation local pour peindre notre toute première murale, qui mettait en vedettes les mantas sous un jour différent de celui auquel les pêcheurs étaient habitués. Tuer ces magnifiques animaux et vendre leurs branchicténies pour utilisation en médecine chinoise était pour eux un moyen lucratif de nourrir leur famille en pêchant dans des eaux pauvres et surexploitées.

Alors que les artistes peignaient la murale, des membres de la communauté ont commencé à nous poser des questions sur l’œuvre d’art et son message. Nous avions accompli notre objectif d’établir un dialogue à propos d’un sujet controversé de manière positive et pacifique. Jusque-là, la PangeaSeed Foundation se concentrait principalement sur l’organisation d’expositions d’art liées à la conversation de l’océan. Notre expérience au Sri Lanka nous a inspiré.e.s à nous aventurer dans l’espace public et à apporter les océans dans les rues du monde entier, dans le quotidien des gens ordinaires. Nous allons à la rencontre des gens là où ils sont.

Aujourd’hui, le programme Sea Walls: Artists for Oceans est le programme vedette de la Fondation. Il a été créé parce que nous avons constaté un besoin de mobiliser les communautés à un niveau plus large pour s’occuper des enjeux environnementaux marins pressants qui touchent notre génération et les générations futures. L’objectif du programme Sea Walls est de favoriser les liens affectifs avec l’océan et par le fait même, inciter les gens à le protéger. Les murales et des œuvres d’art à grande échelle que nous créons ont le pouvoir de bouleverser et de transformer les paysages de rue de manière inclusive.

L’art est un langage universel

L’art est le moyen parfait pour entrer en contact avec les gens d’une manière honnête qui invite à réfléchir. Depuis des siècles, l’art est utilisé comme plateforme et outil de communication pour aborder des enjeux sociaux, politiques et environnementaux. Donc, nous ne réinventons pas nécessairement la roue. À la place, nous organisons et mobilisons des artistes et des créateur.ice.s à grande échelle pour nous attaquer aux problèmes environnementaux océaniques pressants, comme la pollution, l’acidification et la surpêche, grâce à l’art et à l’activisme (artivisme).

L’artivisme se prête aussi très bien aux communications scientifiques pour traduire visuellement et vulgariser des faits abstraits et non tangibles. Ces questions environnementales urgentes ne sont pas « sexy » et il y a un écart de communication entre la communauté scientifique et le grand public. L’art peut jouer le rôle de pont entre les deux en bâtissant une meilleure gestion des océans en incitant les gens et les communautés à les protéger.

Un moment critique

Il existe un certain scepticisme quant à notre capacité de renverser la vapeur pour les changements climatiques. La plupart des gens en position de pouvoir (spécialement les gouvernements et les institutions) ont tendance à prioriser les solutions scientifiques fondées sur les données plutôt que celles qui touchent les sentiments des gens. À la PangeaSeed Foundation, nous adorons la science, mais nous trouvons que la recherche scientifique et son jargon ne sont pas très efficaces pour toucher les cœurs. Après tout, c’est par la narration que nous donnons un sens à notre monde; présenter des histoires visuellement attrayantes et sensibles pour attirer l’attention sur ce qui arrive à nos océans est une partie importante du processus. Je pense qu’avec le temps, le rôle de l’art comme vecteur de changement sera légitimé.

« Penser globalement, agir localement », c’est plus qu’un slogan accrocheur. Nous croyons qu’il faut encourager la gérance environnementale au sein des populations locales en première ligne des défis de conservation. En matière de protection de l’environnement, il n’y a pas de solution universelle. Il est crucial d’impliquer les gens dans le processus, de les écouter et de prendre en compte les variables locales.

Nous en sommes à un moment critique de notre histoire. La crise environnementale doit être adressée. Les artistes ont le pouvoir unique de faire des déclarations publiques sur l’environnement qui dépassent les barrières culturelles et linguistiques, résistent au passage du temps et nous inspirent à apporter des changements.

Que vous soyez dans le domaine artistique ou non, il y a de nombreuses manières de soutenir notre travail et le changement créatif. Visitez notre site Web à pangeaseed.org et seawalls.org pour en savoir plus.

Pour voir les œuvres d’art incroyable de la PangeaSeed Foundation partout dans le monde, suivez-les sur Instagram. Vous pouvez aussi soutenir d’autres groupes communautaires similaires en achetant notre lotion corporelle Charity Pot. La totalité du prix de vente (moins les taxes) est versée directement à de petits organismes communautaires autour du monde.