Nous offrons l’expédition gratuite pour tous les achats de 60 $ et plus. Magasinez maintenant, payez plus tard avec Afterpay. En savoir plus.
Banner - La Black Alliance for Just Immigration

La Black Alliance for Just Immigration

Black immigrant lives matter

Dans le cadre de son engagement envers le mouvement Black Lives Matter, Lush fait équipe avec 12 organismes au centre du mouvement pour soutenir les activistes sur le terrain. Nous appuyons également des organismes ayant des objectifs à moyen et à long terme pour mettre fin à la brutalité policière et au racisme systémique.

Ces organismes travaillent sur des initiatives communautaires pour mettre fin au danger et à la violence, encouragent la communauté Noire à voter, défendent la santé et les droits des personnes Noires trans et donnent une voix aux jeunes activistes et organisateur.ice.s Noir.e.s.

La Black Alliance for Just Immigration éduque et mobilise les communautés immigrantes afro-américaines et Noires pour qu’elles s’organisent et défendent la justice raciale, sociale et économique. Les comités locaux d’organisation de la BAJI à New York, en Géorgie, en Californie et en Arizona créent des coalitions et lancent des campagnes entre les communautés pour promouvoir la justice raciale.

Le projet phare de la BAJI est le Black Immigration Network (BIN), une alliance nationale qui rassemble des organismes et des programmes dirigés par des personnes Noir.e.s pour faire avancer des politiques d’immigration justes et promouvoir les changements culturels dont nos communautés ont besoin. La BIN fournit un espace communautaire sécuritaire pour les diverses communautés Noires afin qu’elles se rassemblent, s’impliquent et militent pour l’égalité et la justice pour tous et toutes.

Nous avons discuté avec la Black Alliance for Just Immigration (par voie numérique) et leur avons demandé de nous en dire plus sur leur organisme et l’importance de leur travail. Ce qui suit provient directement de la BAJI :

La BAJI a été fondée à Oakland, en Californie, en 2006 par des militant.e.s chevronné.e.s des droits civiques et du clergé qui s’inquiétaient d’une vague de lois injustes sur l’immigration qui gagnaient en popularité dans tout le pays. La BAJI est également née des efforts du Priority Africa Network. Le PAN organise des dialogues sur la diaspora africaine, qui ont permis aux Afro-Américain.e.s et aux immigrant.e.s Noir.e.s d’Afrique, des Caraïbes et d’Amérique latine de dialoguer sur les mythes et les stéréotypes. Iels discutent également des enjeux culturels, sociaux et politiques qui divisent nos communautés. Actuellement, la BAJI a des bureaux à Oakland, Los Angeles, New York, Atlanta, Washington, DC et Miami, avec des membres à l’échelle nationale.

BAJI lutte pour les droits des immigrant.e.s et la justice raciale pour les immigrant.e.s Afro-américain.e.s et Noir.e.s.

Plusieurs membres de la BAJI tiennent leurs pancartes lors d’une manifestation.

Les immigrant.e.s Noirs et Afro-Américain.e.s font face à une marginalisation extrême aux États-Unis. Avec les taux de chômage et de pauvreté les plus élevés de tous les groupes au pays, ainsi qu’une criminalisation endémique qui fait en sorte que ces deux groupes représentent 40 % de la population carcérale, les communautés Noires ont besoin de ressources essentielles. Dans le domaine des droits des immigrant.e.s, à mesure que les possibilités de bâtir un système d’immigration juste et équitable émergent, les voix Noires sont continuellement laissées de côté.

Les efforts déployés pour relever les défis auxquels sont confrontées les communautés d’immigrant.e.s dans des États progressistes comme New York et la Californie ont donné lieu à certaines des politiques les plus progressistes du pays. Cela comprend la législation sur les soins de santé pour les immigrant.e.s et les enfants sans papiers; les permis de conduire et les cartes d’identité municipales; le démantèlement des programmes de collaboration entre le Service de contrôle de l'immigration et des douanes des États-Unis (ICE) et la police, ainsi que la décriminalisation de certaines infractions criminelles. Pourtant, les immigrant.e.s Noir.e.s n’ont pas encore pleinement récolté les bénéfices de ces victoires. Des immigrants africain.e.s, caribéen.e.s et afro-latinx ont signalé avoir de la difficulté à obtenir un permis de conduire étatique et une carte d’identité municipale.

Des milliers d’immigrant.e.s Noir.e.s sont détenu.e.s ou expulsé.e.s chaque année. Beaucoup d’autres voient leur demande de statut juridique rejetée (comme une carte verte, une autorisation de travail ou la citoyenneté). De plus, les services de soutien aux immigrant.e.s adaptés à leur culture font défaut. Cela est dû au manque de ressources et de compétences institutionnelles pour répondre aux besoins fondamentaux. De plus, les immigrant.e.s Noirs font face à des obstacles uniques et subissent des disparités considérables en ce qui a trait à l’économie et à la santé. Les immigrant.e.s Noir.e.s ont le taux de chômage le plus élevé parmi tous les groupes d’immigrant.e.s. Les immigrant.e.s Noir.e.s sont moins susceptibles d’avoir une assurance-maladie et d’avoir accès à des services médicaux. Cela est dû en partie à la crainte de discrimination en raison de leur statut racial, d’immigration ou socioéconomique.

La Black Alliance for Just Immigration élabore des ressources culturellement compétentes et des méthodes de mobilisation des immigrant.e.s Noir.e.s pour veiller à ce que les immigrant.e.s soient protégé.e.s contre les politiques d’immigration sévères et qu’iels bénéficient de gains progressifs. La BAJI cherche également à renforcer la capacité des organismes de services aux immigrant.e.s Noir.e.s de répondre aux besoins des collectivités et de travailler à réduire les résultats négatifs dans les systèmes de justice pénale et d’immigration qui posent des obstacles à la santé individuelle, familiale et communautaire.

Un système d’immigration inclusif, juste et équitable doit prioriser et mobiliser les voix marginalisées dans la création de communautés saines et sécuritaires et d’un filet de sécurité sociale pour tous les Noir.e.s, en particulier les immigrant.e.s Noir.e.s.

Apprenez-en davantage sur la Black Alliance for Just Immigration, impliquez-vous et faites un don sur leur site Web.

Toutes les photos sont utilisées avec la permission de la BAJI.