Non aux oléoducs!

En juin 2012, nous avons une fois de plus pris position contre l’élargissement des sables bitumineux canadiens. Même si nous avons mené deux campagnes distinctes au Canada et aux États-Unis, dans les deux cas le message était clair : la construction de nouveaux oléoducs pour transporter le bitume entraîne non seulement l’élargissement des sables bitumineux en Alberta, mais aussi la rupture inévitable d’une conduite qui mettrait sérieusement en péril nos terres, étendues d’eaux et moyens de subsistance.

 

Par le moyen de nos boutiques, nous avons pu amasser suffisamment de signatures pour une pétition visant à interdire la présence des pétroliers le long des côtes de la Colombie-Britannique. L’interdiction des pétroliers empêcherait du même coup la construction de l’oléoduc Enbridge Northern Gateway. Si le projet de construction était approuvé, l’oléoduc reliant les sables bitumineux albertains à la ville de Kitimat en Colombie-Britannique, servirait à exporter le pétrole brut vers la Chine et mettrait en danger nos zones côtières, l’industrie de la pêche et les communautés autochtones. Nous avons raison de nous alarmer, puisqu’Enbridge dénombre un déversement pétrolier par semaine.

 

Aux États-Unis, nos boutiques sensibilisaient la clientèle au sujet de l’agrandissement du projet d’oléoduc Keystone XL. L’oléoduc long de 2574 kilomètres exporterait jusqu’à 830 000 barils par jour, depuis l’Alberta jusqu’au Golfe du Texas, traversant des milliers de rivières et ruisseaux, dont la nappe aquifère d’Ogallala qui fournit en eau potable deux millions d’Américains. Nos clients ont signé une pétition visant à interdire la construction de l’oléoduc qui fut présentée au président Barack Obama.

Les deux projets d’oléoducs sont en ce moment soumis à l’examen sans consultattion de la population. Chez LUSH, nous croyons que nous devrions avoir le droit de décider de notre avenir énergétique. Tout au long de la campagne, des bureaux de vote furent installés dans nos boutiques pour permettre à nos clients de faire entendre leur voix.

 

Nos partenaires

Dogwood Initiative est un organisme à but non lucratif basé à Victoria qui souhaite réunir les citoyens de la Colombie-Britannique afin qu’ils reprennent entre leurs mains le pouvoir de décision relatif à leur air, leurs terres et leurs points d’eau. Pour en apprendre davantage, visitez le www.dogwoodinitiative.org

350.org souhaite structurer un mouvement populaire à l’échelle mondiale pour résoudre la crise climatique. Leurs campagnes en ligne, organisations communautaires et actions publiques sont menées à la base par des milliers de bénévoles dans plus de 188 pays. L’organisme a aussi joué un rôle central dans la bataille pour stopper la construction de l’oléoduc Keystone XL. Pour en savoir plus, visitez le www.350.org

Notre apport

La vente de notre lotion pour les mains et le corps Le Pot de bienfaisance nous a permis de verser la somme entière des revenus de la vente à nos partenaires durant cette campagne. Plus précisément, 16 500 $ furent recueillis et versés à l’organisme 350.org et 21 000 $ à l’organisme Dogwood Initiative! Les 3800 bulletins de vote récoltés au Canada et les 4000 récoltés aux États-Unis, allèrent directement à ces organismes. Les deux projets de pipelines sont toujours en cours de révisions auprès du gouvernement et les commissions d’évaluations environnementales.