null

Women’s Earth and Climate Action Network

 Grâce à notre principal programme, Women’s Earth and Climate Action Network (WECAN), nous abordons les mesures prioritaires pour mettre un frein au changement climatique et créer des communautés résilientes, et les changements collectifs nécessaires à long terme pour une transition systémique durable. Des études montrent que les femmes, en particulier les femmes autochtones, les femmes de couleur et les femmes dans les pays pauvres, sont les plus touchées par le changement climatique et la détérioration de l’environnement, mais ces femmes sont également au cœur des solutions. Le renforcement et le développement des capacités de leadership des femmes dans tous les secteurs et à tous les niveaux est un élément essentiel dans la résolution d’enjeux de justice climatiques critiques et est notre principal objectif.

La contribution de Lush

Le financement provenant du Pot de bienfaisance de Lush soutient le programme de formation internationale sur le climat de WECAN en République démocratique du Congo (RDC). Nos formations en ligne et sur place sont axées sur la protection de la forêt tropicale du bassin du Congo, qui abrite l’une des quatre forêts tropicales les plus vastes et les plus importantes à l’échelle mondiale. Nous avons concentré nos efforts sur la forêt tropicale de l’Itombwe et sur le soutien aux communautés autochtones vivant dans et autour de cette forêt et dont le patrimoine culturel et écologique est gravement menacé par l’exploitation forestière, minière et agricole non durable. Les formations visent à renforcer les capacités des femmes et du peuple autochtone pygmée en matière de protection et de gestion durable de la forêt d’Itombwe. L’autonomisation accrue des femmes pour la protection de la forêt est un point central et nos ateliers inclus l’ethnobotanique, l’écologie traditionnelle, l’introduction à des poêles de cuisson écoénergétiques, l’éclairage solaire, les méthodes de conservation holistiques autochtones, et le leadership féminin. Une des réalisations majeures de ces formations sur le terrain est la création de comités de conservation dans des villages et districts. Les membres des comités sont chargés de partager ce qu’ils ont appris avec d’autres personnes dans leur village, de dénoncer tout acte de déforestation dans leur secteur, de dénoncer les dirigeants locaux qui collaborent avec les producteurs de bois et de charbon non autorisés, et de dénoncer les populations locales qui servent de guides aux producteurs de bois et de charbon. WECAN poursuit ses travaux en cours en RDC, nos formations peuvent être utilisées dans d’autres régions et nos équipes internationales travaillent ensemble pour défendre et protéger les forêts et la toile de la vie.

Visitez le site Web