Livraison gratuite des commandes de plus de 55 $! Détails.

Tin Tad Clinic

La clinique Tin Tad est située à la frontière entre la Thaïlande et la Birmanie et est dirigée par des membres de la communauté déplacée Shan. Depuis maintenant 20 ans, la clinique offre des services de santé de base tout en surveillant de près la santé de la communauté, en agissant de manière innovatrice et culturellement appropriée. Les objectifs et les programmes comprennent des services de santé de base, un programme VIH, l’amélioration des connaissances en matière de santé, l’amélioration de l’état de santé des femmes (y compris des services de planification familiale, l’alimentation complémentaire et l’analyse de la croissance des jeunes enfants) et des services de santé infantile.

La contribution de Lush

  1. Les migrants Shan à Fang auront accès à des services médicaux gratuits et à un meilleur accès à une éducation à la santé adaptée à leur culture 2. Les patients gravement malades recevront des soins spécialisés dans les hôpitaux publics thaïlandais. De l’aide sera fournie pour couvrir des dépenses supplémentaires telles que le transport et l’alimentation des migrants nécessitant des services dans ces hôpitaux, des dépenses qui constituent souvent des obstacles importants, en particulier pour les migrants les plus vulnérables et ceux qui nécessitent un suivi à plus long terme. 3. Les femmes Shan recevront la forme de contraception de leur choix, tandis que les hommes seront encouragés à utiliser des préservatifs pour espacer les naissances et prévenir les maladies sexuellement transmissibles, y compris le VIH/sida; les préjugés sur l’utilisation du préservatif seront aussi adressés. 4. La malnutrition infantile sera réduite. 5. Un plus grand nombre d’enfants migrants pourront avoir accès à des interventions de santé préventive de base, telles que la vaccination infantile, les traitements antiparasitaires et la supplémentation en vitamine A. 6. La clinique sera en mesure de fournir un diagnostic et du soutien confidentiels sur le VIH/SIDA. Ceux qui souhaiteront obtenir un traitement pour le VIH ou pour des symptômes associés pourront y accéder. 7. Le personnel recevra régulièrement des formations pour améliorer leurs compétences et connaissances. 8. Les populations plus marginalisées de la communauté des migrants Shan, en particulier les nouveaux arrivants, auront accès à des services de santé de base et à de l’éducation.

Visitez le site Web