Feuilles d’aloès fraîches en provenance du comté de Laikipia au Kenya

Les feuilles d’aloès fraîches que nous utilisons dans notre lotion pour les mains et le corps Pot de bienfaisance proviennent de six groupes de femmes maasaï
down arrow

L’élevage du bétail chez les Maasaï du Kenya, traditionnellement pratiqué par les hommes, constitue leur source principale de revenu. Pendant les sécheresses, les hommes se déplacent d’un endroit à un autre afin de trouver les meilleurs pâturages pour leur bétail, alors que les femmes et les enfants restent à la maison. Comme elles se heurtent à une dure réalité, les femmes maasaï se rassemblent et se soutiennent, développant ainsi des relations profondes et sincères. Elles passent leurs journées à créer de magnifiques couvertures et à brûler du bois afin de vendre le charbon pour s’acheter de la nourriture.

La région du comté de Laikipia est très aride – la déforestation et l’érosion du sol en sont la cause. Les femmes réalisent maintenant que la coupe d’arbres empire la dégradation du sol et engendre par conséquent les mauvaises récoltes. Lorsque la famine les menace en temps de sécheresse extrême, leur régime alimentaire est composé de lait caillé et de sang en provenance du bétail. L’espérance de vie des femmes du comté de Laikipia est en moyenne de 45 ans. Inspirées par cette situation précaire, les femmes ont décidé de créer une autre source de revenus et une nouvelle forme de sécurité alimentaire en fondant le Nabulu Women’s Aloe Group, l’un des six groupes de culture d’aloès dans le comté de Laikipia, appuyé par le Fonds durable Lush. D’ailleurs, nabulu signifie « faire pousser ».

Ce groupe est composé de vingt femmes maasaï âgées entre 25 et 40 ans qui se rencontrent deux fois par semaine pour apprendre à lire, à écrire et à parler le Kiswahili. Cela leur permet de croître en tant que groupe et individus, tout en développant la force et le courage nécessaires pour leur permettre de créer et de partager un mode de vie durable. Pendant ce temps, elles ont également mis à l’essai des recettes de produits cosmétiques à base d’aloès qu’elles ont vendus au marché de leur voisinage.

Leurs feuilles d’aloès sont entières lorsqu’elles arrivent dans nos manufactures; elles sont ensuite fraîchement coupées pour en extraire le gel. Tout récemment, le Fonds durable Lush a investi dans l’achat de clôtures pour protéger les plants d’aloès des éléphants et des chameaux. Nous avons également investi dans la construction d’une serre pour les petits plants d’aloès, et dans l’achat d’un système d’irrigation et d’outils agricoles. Grâce à notre partenariat avec le permaculteur maasaï Joseph Lentunyoi et le Laikipia Permaculture Centre, nous avons la chance de travailler avec les femmes de cette communauté en les aidant à introduire des espèces de plantes nutritives dans leur territoire aride, à la fois pour rendre celui-ci durable et pour leur fournir une source d’alimentation fiable.

Partager cette histoire:

Produits mentionnés dans cet article :

Produits mentionnés dans cet article :

Ajouter à la liste de souhaits
Pot de bienfaisance Pot de bienfaisance
Lotion corporelle

Pot de bienfaisance

Donnez au suivant

5 stars out of 5